2023

Le domaine de l'Hess

La naissance du projet familial du domaine de l’Hess et sa gamme de produits soins-bien-être est le moyen d’affirmer maintenant une intention créative totale. Il s’étend depuis la conception des marques, design et packaging, aux scénographies, décors et créations photographiques studio…..

La démarche reste identitaire mêlant racines et abstractions. L’image délivrée est bivalente, alternant tradition artisanale et modernité graphique. Elle cherche à traduire une vision très personnelle de l’histoire d’un produit antique traversant le temps, dans l’antichambre peut être d’un prolongement plus fusionnel… Derrière cet univers qui s’invente au quotidien, l’idée d’une collection de pièces graphiques intitulée « Les armoiries du domaine ».

En 2023, le projet visuel dessiné pour le domaine de l’Hess, c’est surtout la satisfaction d’un accueil public unanimement chaleureux.

C’est aussi en concours d’art photographique professionnel :

La médaille d’or EPA Beauty and Cosmetics et 7 récompenses au New York Photography Awards.

L’objectif en la matière est clair. Valoriser à la fois la signature du Domaine de l’Hess et contribuer à terme à faire valoir plus largement les valeurs et la richesse que compte le territoire qui nous accueille.

ORIGIN I : Œuvre graphique adaptée de la série « Origins »

Exposer, c’est s’exposer, proposer aux regards, aux âmes, sa nudité, sa créativité, son identité. En ce sens, à mon idée, il ne peut y avoir de trêve à donner ce que l’on est. Si « qui je suis » est une vaine quête, tant chaque instant construit les êtres, « D’où je viens et ce que j’en fais », sont des interrogations qui paraissent plus rationnelles sur un chemin.

Je suis né à Orléans en 1974. Mes parents habitaient le quartier d’Orléans « la source », dans la Tour T17 et ses 60m de hauteur, emblème d’un grand ensemble naissant de l’urbanisation. Nous avons quitté la ville 2 ans après ma naissance.

En 2019, je suis retourné sur l’avenue Denis Diderot, théâtre de mes premiers regards, avec l’idée d’associer ce lieu intime à mon activité artistique. Quelques mètres de trottoir pour une proposition graphique autour de l’abstrait, et le style architectural brutaliste des années 70.

En 2023, à 56 ans, La T17 a été foudroyée par dynamitage, dans le cadre d’une réurbanisation. En 2024, j’aurai 50 ans.  Tous de passage, acteurs et témoins de notre évolution, Nous avons à témoigner.  

Origins est à jamais mon histoire, d’où je viens ; Origin I, un instant sur la trajectoire de ce que j’en fais.

« Origins » : Série de 6 Tirages originaux

Compétitions et récompenses : (Professional Serie – Abstract Architecture) :

🥇EPA Gold Winner 2023- European Photography Awards

🎖 IPA Honorable Mention 2023 – International Photography Awards

« Origin I » :

Création et Impression : Novembre 2023

Composition de haut en bas et de gauche à droite : Origins – World of Shapes – State – Onde – Vestige 7.0 – Gravity

1er Tirage présenté au Festival de la Photo Urbaine de Fabrègues : Impression directe sur Alu Dibond®, Dimension : 92 x 84 cm

Invité du Festival de la Photo Urbaine de Fabrègues

J’aurai le privilège d’être présent à la 2ème édition du Festival de la Photo Urbaine de Fabrègues du 24 au 26 Novembre en tant qu’invité d’honneur 🙏.

A l’occasion de cet évènement qui met en valeur le travail d’auteur à travers le thème de l’architecture, je présenterai plusieurs épreuves séries et œuvres primées.

J’aurai également l’avantage de partager en première « Origin 1 », ma seconde œuvre en multi-composition, conçue et réalisée début novembre, actuellement en cours d’édition.

2022

Apogée

Considérant que l’apogée est à la fin d’un cycle, comme Décembre en serait une forme à l’échelle calendaire, les dernières semaines de 2022 viennent pour moi à l’apogée de 3 années d’une improbable et magnifique aventure spirituelle :

Al Hadi, médaille d’or FPF thème série d’auteur / Salon international de Tulle 2022

World of Shapes & Insertions, SILVER WINNER et Frac in Black, Honorable Mention / New York Photography Award 2022 section professionnel – Catégorie Architecture / Abstract

Stone & Steel , Coup de cœur du jury – récompensant le meilleur auteur / Festival de la Photographie urbaine de Fabrègues 2022

A l’extrême du mouvement, avec 33 Prix internationaux, plus de 300 accréditations dans 28 pays, avec l’honneur de compter désormais comme EFIAP, je soumissionnerai en 2023 une dernière fois en concours français patronnés FPF, notamment au salon national d’Orléans, à l’origine de cette onde.

Le Passage, World of Shapes, Urban Way, Angèle, auront été comme autant d’épreuves à me façonner.

Welcome my Son, Chronography#1, Vortex, Saule en Ciel, sont le socle d’une nouvelle trajectoire, des ébauches espérées prénatales dans la palette d’un engagement créatif.

Exposition CLE 2022 : "Saule en Ciel" série d'auteur

AFFICHE-CLE1

« Saule en Ciel » est un hommage à un être majeur, disparu dans l’hiver inéluctable de janvier. Le Saule emblématique du lavoir de Chécy s’en est allé.

Cette Proposition d’auteur a pour origine une émotion personnelle liée à sa disparition, lourde du vide… Elle sera née de l’énergie, du dessein en ce sens de Claudine BOUGAS, présidente de l’association CLE, qui organise annuellement une exposition artistique multi-discipline, rassemblant une vingtaine d’artistes nationaux.

De son envie, de notre synergie à partager avec poésie le souvenir de ce sujet de renom, j’ai imaginé et construit « Saule en Ciel » avec peu de matière, et moins de temps encore…

Ce que me laisse cette inspiration est à bien des égards intérieurs profond, une identité dans l’instant. Ce qu’elle aura engendré de rencontres artistiques, de partage et de liens l’est, à d’autres égards, tout autant.

Le fil de mes déambulations dans cette salle, superbement servie par la mise en scène et l’éclairage, m’ont conduit à proposer à l’association de réaliser à l’attention de tous, un reportage photo dont 2 séries : « Alliances » , un exercice de composition et « Alice into Betweenland », une rêverie autour des personnages fantastiques en papier de soie, sculptés par Pascale MARCHESINI-ARNAL, issus de sa série « Once upon a time…Alice ».

58 photos composent ce reportage, distribuées libres de tous droits aux artistes et à l’association Chécy Libre Expression.

AFPF

Comme une résonnance, quelques mois après la distinction d’artiste de la fédération internationale, le titre AFPF (Artiste de la Fédération Photographique de France) vient sceller 2 ans tout juste de propositions en concours français, très majoritairement en salons papier.

AFIAP

 

5 lettres comme autant de continents.

5 lettres d’un immense privilège, celui d’une distinction Artistique Internationale, déposée sur mon chemin.

Special Thanks: Alain Wittezäele et José Manuel Pires-Dias

2021

Concours Individuel International Papier

Donner la vie à un instant du monde, en le couchant sur son meilleur support est sans doute ce qu’il y a d’ultime dans mon acte photographique. Le découvrir, c’est le privilège d’un moment singulier, le soumettre, c’est partager, en espérant pouvoir contribuer à une certaine forme de valeur artistique. « Chercher à faire le Bien avec du Beau », définitivement.

En 2021, j’aurai soumis mes impressions aux organisateurs qui auront pu, dans l’adversité, maintenir leur événement photographique annuel.

Pérignat sur Allier, Vernon en Normandie, Riedisheim, et Tulle.

Pour une première participation au salon international de ce dernier, 7 œuvres accréditées et la place de 8ème auteur du concours, auront représenté une magnifique reconnaissance.

 

FIAP (IP) World Tour

En décidant au tout début du mois de janvier de me lancer dans l’aventure des concours mondiaux d’art photographique FIAP, il n’y a qu’une totale fragilité. Les concours d’Image Projetée (concours numériques) ont leurs propres codes et leurs exigences, auxquels il faut ajouter les caractères géographiques et culturels du pays organisateur. Il s’agit d’une tout autre discipline.

L’offre est à chaque fois planétaire, les propositions sont majoritairement exceptionnelles, parfois inconcevables… Pour se hisser dans cette sphère d’exigence, il faut observer, apprendre, et sans cesse élever la qualité et le choix des soumissions.

C’est de cette façon aussi, désormais, que je cherche à magnifier au-delà de mes limites, la matière qui m’émerveille. Premiers extraits.

TRIOGRAPHY : Composition en 3 temps

« TRIOGRAPHY   est une représentation générationnelle, un témoignage de notre espace-temps, avec ce supplément d’âme qui nait des œuvres multi composées. »

Ode au Génie Humain comme 5ème élément, avec une première proposition de 18 séries, ce concept est une passerelle d’hier à demain.

Chaque TRIOGRAPHY est une œuvre Originale composée de 3 photographies en une seule pièce

 

Dynamies

2020

Chronography#1 : vidéo d’inauguration d'un premier réseau social

 

Chronography#1 est une fulgurance née avec « Mount » du groupe français The Blaze. En complément de www.marcsouryphotography.com ouvert en septembre 2020, ce clip vidéo est produit et réalisé en version courte pour l’inauguration d’un premier réseau social. Avec cet outil de partage, j’espère inscrire, au fil du temps, quelques épisodes chronographiques, comme autant d’inspirations.

En voici la Version Originale avec l’intégralité de son support musical

Concours Individuel International Papier FIAP

En inscrivant au mois de février 8 premiers tirages dans un concours international patronné par les hautes instances dont la Fédération Internationale de l’Art Photographique, je n’ai qu’un espoir.

Voir une de mes photographies être admise dans un concours de ce niveau.

Concours International de Mayet (Photo Vidéo Club Georges-Melies)

« Le passage »

MENTION D’HONNEUR DE LA FIAP

Février - Concours Auteur de la Région Centre

La photographie d’auteur prend une place exponentielle dans mon évolution. Elle démultiplie la créativité. J’apprécie vraiment cet exercice.

J’ai constaté qu’elle exige du temps. Le temps nécessaire à la murir. Chaque œuvre composée dont j’ai choisi de suivre l’invitation jusqu’ici est une passionnante aventure spirituelle.

Pour ma 2ème participation au concours auteur de la région centre, j’ai inscrit une série de 12 photographies.

1ere place du concours auteur,

admission au Concours National – classement national : 44éme

Post Scriptum :

Après 1 année d’échange, le service juridique de la ville d’Orléans a décliné la proposition de don, ayant considéré que leur structure actuelle ne permettait pas de garantir le respect des droits d’un auteur contemporain contre le piratage, en diffusion numérique. Le fond des archives est en effet actuellement constitué d’images libre de droits du fait de l’expiration des délais légaux après disparition de l’auteur.

Proposé par la suite au fond historique des archives départementales du Loiret. Les mêmes raisons ont été invoquées et ma proposition n’a pas pu obtenir de suite favorable.

Ce fond photographique reste disponible à quiconque en jugerait l’intérêt.

Vous et moi pour prendre contact

Janvier - Devenir Professionel

Plutôt que de rêver ma vie, j’ai décidé de vivre le rêve qu’elle m’a proposé.

En devenant artiste photographe, j’ai fait le choix d’écarter de la photographie tout ce qui lui était chronophage, de consacrer, au plus longtemps, mon énergie

A vivre la liberté qu’elle m’offre

A rendre; en servant, en partageant, en remerciant

A travers son prisme.

2019

Participation en Concours Individuel International MonoAwards

Après 2 ans de pratique de la photographie, s’il fallait tout laisser là, j’emporterai avec moi « World of Shapes ».

Parce qu’elle a cette façon pour moi d’être totalement hypnotique, elle m’emmène inlassablement avec elle, en dehors du temps.

Alors, en novembre, je décide de l’envoyer comme unique ambassadrice face à une élite mondiale.

Première approche…

Le jury du Black and White International Photography Contest accorde à « World of shapes » sa MENTION D’HONNEUR – Catégorie amateur – Section Abstract.

Exposition individuelle permanente "Evolutiv'M"

Cette initiative est le fruit de la rencontre entre un besoin d’illustration pour espaces professionnels et une occasion privilégiée de pouvoir partager mes reproductions.

Les locaux de co-working de l’association Espace & Co accueillent depuis octobre 2019 ma première exposition permanente intitulée « Evolutiv’M ». Avec une sélection personnalisée de 30 photographies à thème.

J’ai conceptualisé et réalisé Evolutiv’M en me fixant une ligne directrice : Comment « partager l’espace » plutôt que le décorer.

Avec la confiance octroyée par les membres élus de l’association et la totale liberté d’expression et d’aménagement qui me sont offerts, j’imaginais faire d’Evolutiv’M » l’instantané de mon exercice photographique.

Epilogue : La crise sanitaire aura pour effet d’obliger l’association à cesser son activité. Elle aura restitué les locaux en 2021. Je remercie encore une fois Jean-Louis, Fabienne et Géraldine pour leur accueil.

Exposition collective au Château de Saint Jean Le Blanc

 

Depuis un certain nombre d’années, Le Photo Ciné Club Orléanais (PCCO) se voit offrir la possibilité tous les 2 ans, d’occuper pour une exposition de 10 jours le château de Saint Jean le Blanc.

Cet écrin est un lieu dédié aux expositions artistiques (peinture, sculpture, photographie). Avec cette exposition collective.

Il m’est ouvert la possibilité d’exposer mes 2 premières œuvres composées.

Ariégeoise, œuvre définitive

Orléans 3D, œuvre en cours

Participation en Concours National Club

Mon club Photo, le Photo Ciné Club Orléanais présélectionne une de mes propositions pour participer au concours National Club de la Fédération française. Lors de ce concours,

Les juges ont eu la bienveillance d’accorder à « Didier » le classement de 11e du concours et la première récompense pour cette représentation et son auteur.

Origine

Avril 2017 - Une Intuition

Pour nombre d’entre nous, un appareil photo est l’outil indispensable pour les vacances et les événements familiaux. M’occupant des albums souvenir, j’ai acquis en 2016 un bridge grand public, muni d’un zoom puissant et d’une résolution que l’on m’a dit suffisante. Il me paraissait idéal pour toute utilisation et plus que suffisant à ma pratique.

Il n’aura jamais quitté le mode automatique et les réglages usine…. L’éclair.

Printemps 2017, au nord de la Sardaigne, je suis un touriste de « plus » à visiter, avec les miens, la ville maritime de Porto Torres. Je ressens le besoin de photographier, mais autrement. Une intuition me porte, je pars seul vers la zone industrielle, que les vents marins rongent inexorablement.

Je ne sais rien des choses de la photographie mais je garde intacte l’inoubliable sensation de ce premier jour, où je suis devenu libre….

Mes premiers développements numériques, sur un petit logiciel, me poussent définitivement à aller plus loin.

Je dois apprendre à faire de la photographie.

Septembre 2017 - Apprendre & dire Merci

A la fin de l’été, je cède mon bridge pour acquérir un boitier reflex APS-C, 2 objectifs, puis quelques filtres et un trépied.

Pour débuter dans de bonnes conditions avec ce compagnon très haute technologie,

J’ai plusieurs idées …

« jour de rêve »

Prise de vue avec l’objectif 24-70mm que me prête  Philippe.

2017, Septembre.

Blois, la brume….

Je me suis inscris à un stage photo débutant, pour une cession d’une journée. Devant moi, une bête énigmatique sur un trépied. Je comprends rien, 3 photos très très ratées, pénible…. Philippe arrive. Photographe, animateur de stage. Sa bienveillance, 3 minutes, 2 boutons, un déclenchement

…………………………. [FRACTION]…………………………

J’ai rencontré la photographie. Le rendez-vous d’une vie.

Merci Philippe, c’est toi le doigt sur le déclencheur.

Je sais que tu te souviens de ce moment…

www.philippebousseaud.fr

« RAW 00001 »

Mon 1er RAW, à la médiathèque d’Orléans,  accompagné d’Armelle

2017, Septembre,

Orléans, centre historique ….

J’intègre le club Photo du Photo Ciné Club Orléanais. 1ère sortie en « duo ancien-nouveau ».

Armelle et moi sommes associés. Shooting archi, médiathèque et cathédrale d’Orléans.

Au cours des réunions collectives, Armelle partage très régulièrement ses grandes connaissances en photographie. Composition, règles artistiques, rigueur. 

Une fois par semaine, j’écoute, je mesure, je m’adapte.

 » Armelle,

J’espère que temps me laissera l’opportunité de te remercier encore. »

www.pccorleans.com/user/armelle-absolu/

1er travail au brou de noix, sur proposition de Dominique

2017, Septembre,

Bou, Association la fraternelle de Bou, section art plastique.

Dominique est artiste peintre. Il a fait ses études à l’institut d’arts visuels d’Orléans. Il prend du plaisir à enseigner. J’opte pour le dessin, première expérience.

Avec lui et ses encouragements, je comprends l’essentiel : LA LUMIERE

De ton partage, Dominique, j’ai reçu 2 réflexions fondatrices :

– La lumière ne peut être sans l’ombre qu’elle engendre.

– Il y a dans l’expression de l’art, un artiste, une œuvre et l’émotion qu’elle suscite.

www.dominiqueemard.com

Et puis, il y a les quelques lectures très formatrices qui ont jalonné mon initiation depuis 2018.

– D’abord et avant toute autre chose, l’essentiel  « pavé » : LE GUIDE DE L’UTILISATEUR de mon appareil. Sans lui, pas de photographie.

– J’aurais aussi bénéficier du partage d’auteurs et photographes aux travers de leurs ouvrages, de leurs blogs. MERCI à eux :

Aux éditions Eyrolles : Adrian Schulz, Christophe Audebert, Denis Dubesset, Fabrice Milochau, Anne-Laure Jacquart, Eric Delamarre, André Amyot

Éditions Knowware : Joëlle Verbrugge (Joëlle, quand dormez-vous ?). Un très grand merci pour vos mille travaux.

http://www.emmanuelgeorjon.com ; https://www.ouiouiphoto.frhttps://www.arnaudfrichphoto.com  ;  https://www.joelle-verbrugge-photographe.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.